Être négociant à Bordeaux, bien sûr, c’est d’abord être un marchand, un ambassadeur, un relais, un propagateur. Résumer ce métier au seul commerce serait cependant réducteur. Ce serait en confondre la nature et la finalité. Le métier des grands vins a ceci de privilégié qu’on ne le choisit pas pour sa seule finalité. Être négociant à Bordeaux, c’est avoir choisi le Vin, au sens le plus large, dans toute sa dimension. Si le vin est un produit fondamentalement terrien, le Grand Vin est un produit fondamentalement humain. Il exprime bien sûr une origine, mais également un idéal, une expérience, un vécu, une sensibilité. Au fil des siècles, une communauté s’est développée autour des grands vins de Bordeaux. Le négociant est au cœur de cette communauté. Il est une passerelle entre Bordeaux et le reste du monde. Nous sommes attachés à cette notion de passerelle. Une passerelle active, en constante évolution, s’appuyant sur une démarche structurée, au service d’une certaine idée des grands vins.

 

Mathieu Chadronnier

Directeur Général de CVBG

 © 2014 CVBG BORDEAUX

MENTIONS LÉGALES

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.